advd’où, oùHú m̀ɓojə má nyɛ̂ʼ nɛ́, mənɔ̌n má maa ká ɛ́ tê.Les garçons sont pour les filles ce que les abeilles sont au miel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *