Browse Nawdm


b


†baŋkpɛɛlbaŋkpɛɛlabáŋk͡pɛ̂ːĺ, báŋk͡pɛ́ːlábaŋkpɛɛl-Banah. d/ɦarachis n.m. de palmeVar.baŋkpeel
†baŋkpiirbbaŋkpiiribáŋk͡píːrb́, báŋk͡píːríbaŋkpiir-Banah. b/ɦinoyau de noix de palmeVar.baŋkpuuru
baŋkpiiribaŋkpurbbáŋk͡púrb́, báŋk͡píːríbaŋkpur-; baŋkpiir-h. b/ɦinoyaux n.m. de noix de palmeToutbanyanaToutbanyanaPart.baŋkwɛkaBOTPartbaŋkpurkwɛkaCf.baŋkpuuru
†baŋkpirfakabaŋfakpirfagiibáŋk͡pírfáká, báŋk͡pírfáɡíːbaŋkpirfag-Banah. ka/hicoque de noix (de palme ou de coco)Var.baŋkwɛka
†baŋkpirkwakabaŋkpirkwagiibáŋk͡pírkʷáká, báŋk͡pírkʷáɡíːbaŋkpirkwag-Ténégah. ka/hicoque de noix (de palme ou de coco)Var.baŋkwɛka
baŋkpurbbaŋkpiiribáŋk͡pûrb́, báŋk͡pîː̇ríbaŋkpur-; baŋkpiir-h. b/ɦicocotier n.m.Palmier (Arecaceae) de 5 à 20 m de hauteur à tronc habituellement régulier et droit portant des cicatrices annulaires résultant de la chute des feuilles. Feuilles ou palmes disposées en spirale, formant un bouquet au sommet de la tige, mesurant de 3 à 5 m de longueur avec rachis épais et limbe déchiré de nombreuses lanières pennées ; pétiole épais et engainant. Inflorescences sortant d'une grande spathe naviculaire avec de nombreuses ramifications, les secondaires portant les deux types de fleurs, les femelles étant à la base et les mâles au dessus. Fruits en noix de coco de 20 à 40 cm de longueur sur 15 à 30 cm de diamètre contenant un noyau osseux avec amande (coprah) qui renferme un liquide plus ou moins laiteux ou lait de coco. Espèce originaire de Polynésie, ayant atteint des rivages de l’Océan Indien, vers 1520-40.Part.baŋkpurbiim1Cocos nucifera, L ; Arecaceae Bercht. & J.Presl 1820.BOT
baŋkpurb
SG: sààmáà bámbì, sààmáà bányìProd.baŋkpuuruPartbaŋkpuuru
baŋkpurbiim1báŋk͡púrbíːmbaŋkpurbi-h. mpalmiste n.m.Amande contenue dans la noix de palme.ToutbaŋkpurbBOTVar.: bankpirbiim (Siou)
baŋkpurbiim2báŋk͡púrbíːmbaŋkpurb-h. msericantheSericanthe chevalieri, (K.Krause) Robbrecht, var. coffeoides, (A.Chev.) Robbrecht, = Tricalysia coffeoides, (A.Chev.) Hutch. et Dalz.BOT
baŋkpurkpaambáŋk͡púrk͡páːmbaŋkpurkpa-h. mhuile n.f. de palmisteHuile extraite d’amandes de noix de palme.BOT†bankpirkpaamSiouCf.baŋkpaamMat: baŋkpurbiimkpaam 1
baŋkpurkwɛgtbaŋkpurkwɛkubáŋk͡púrkʷɛ́kú, báŋk͡púrkʷɛ́ɣ́t́baŋkpurkwɛg-h. ku/tceinture n.f. de perlesBasebaŋkpurkwɛka
baŋkpurkwɛkabaŋkpurkwɛgiibáŋk͡púrkʷɛ́ká, báŋk͡púrkʷɛ́ɡíːbaŋkpurkwɛg-h. ka/hicoque n.m. de noix (de palme ou de coco)Syn.baŋkwɛkaBOT†baŋkpirkwaka; †bankpirfaka; †baŋkpirfakaTénéga; Siou; BanabaŋkwɛkaCpart.baŋkpurbTout.baŋkpiiri
baŋkpuurubaŋkpiiribáŋk͡púːrú, báŋk͡píːríbaŋkpuur-h. ɦu/ɦinoix n.m. de palmeBOTnoix n.m. de coco†baŋkpiirb; †bankpiruBana; SiouMat.baŋkpurbTout.baŋkpurbCf.baŋkpiiriPart: baŋkpurbiim
baŋkwɛkabaŋkwɛgiibáŋkʷɛ́ká, báŋkʷɛ́ɡíːbaŋkwɛg-h. ka/hicoque n.m. de noix (de palme ou de coco)Syn.baŋkpurkwɛkaToutbaŋkpiiriBOTCf.banyambbaŋkwɛku
baŋkwɛkubaŋkwegtbáŋkʷɛ́kú, báŋkʷɛ́ɡ́t́h. ku/tperle plateceinture de perles platesportée par les femmes directement sur les hanchesdérivéCf.banyambbaŋkwɛka
baŋnoogubaŋnootbáŋnóːɡú báŋnóːt́baŋno-h. d/ɦapalmier n.m. à huile (sp.)Palmier provenant d'une noix de l'extrémité supérieure du régime.Syn.banyannooguAnt.baŋkɔtɔdBOTbanyannoogubaŋkɔtɔdbanayamb
†baŋŋmoogubaŋŋmootbáŋŋ͡móːɡú, báŋŋ͡móːt́baŋŋmoo-Bagah. ku/trégime n.m. de noix de palme non mûrVar.bɔɔŋmiiku
baŋreɦgubaŋreɦtbánréʔɡú, bánréʔt́baŋreɦ-h. ku/técharde n.f. de nervure de palmier à huileBOTbantɔɔguBanareɦgu
baŋtadbaŋtarabántád́, bántárábaŋtar-h. d/ɦapétiole n.m. de palmeBà gbul jɔnt n baŋtad.On bat le sorgho avec un pétiole de palme.BOT†bankpɛɛlfatɔrgaSiouToutbaŋbiɦtTout.baŋkpeel
baŋtoogabaŋtoibántóːɡá, bántóíbaŋto-h. ka/hilanière n.f. de rachis de palmeBOTTout.baŋkpeel
†baŋtɔɔgubaŋtɔɔtbántɔ́ːɣú, bántɔ́ːt́baŋtɔɔ-Banah. ku/técharde n.f. de nervure de palmier à huileVar.baŋreɦgu
baŋtuutbántúːt́baŋtu-h. –/tfibres n.f. de pulpe de noix de palmeToutbaŋkaamtBOT†bantootSiouCpart.baŋkpanyaamTout.banyanabaŋkaamt
baŋu1bantbáŋú, bánt́baŋ-twi báŋ "rangée, haie, clôture, place fortifiée"h. ku/tterrain n.m. aménagé; place n.f.Bà maantr bina baŋu.On a aménagé le terrain de danse.†banguSioulɔɔra baŋulɔ́ːrá báŋú, lɔ́ːrá bánt́gl. ku/tstation n.f. de taxis; gare n.f. routièreHuru tiiba jiba lɔɔra lɔɔra baŋun.Les voyageurs prennent les taxis à la station.saŋgbanlɔɔra baŋusàŋɡ͡bànlɔ́ːrá báŋú, sàŋɡ͡bànlɔ́ːrá bánt́gl. ku/taéroport n.m.; aérogare n.f.Saŋgbanlɔɔra baŋbermt treɦt beel Togon.Il ya deux grands aéroports au Togo.Ensemble des installations nécessaires au trafic aérien (aéroport) et en particulier les bâtiments réservés aux voyageurs (aérogare).
baŋu2bantbáŋú, bánt́baŋ-français banc [bã]h. ku/tbanc n.m.Siège avec ou sans dossier, étroit et long, où peuvent s'asseoir plusieurs personnes.Danyawdba kadaa bant ɦɛn.Les buveurs de bière locale s'assayent sur des bancs.jarvɔkaCf.jarvɔka
†baŋwakrgabaŋwakriibáŋwàkr̀ɡá, báŋwàkríːbaŋwakr-Bagah. ka/hinoix n.f. de palme (sp.)Cf.wag̈bVar.baŋkparaɦga
†baraakubaraanibàrǎːkʊ́, bàrǎːnɪ́baraa-Siouh. ku/ɦilundi n.m.Var.dabyaku