Parcourir le ngbaka


a
b
d
e
ɛ
f
g
h
i
k
l
m
n
o
ɔ
p
r
s
t
u
v
w
y
z

a


av.1mettre, déposer (deux ou plus. choses), verser, déverser, se déverser, ajouter, panser, purger, s’appliquer à, compter sur.mɔ̀ á mâ kɔ̍ tɔ̀àmets cela (plus. choses) dans la maison.à mbìlì ngɔ́ nɛ̍ajouter de l’argent.kàtòlò a̍ tɛ̃̍ àil a la gale.tɛ̃̍ à á wèil a de la fièvre; il est malade.gbàngánzá a̍ tɛ̃̍ àil a attrapé la rou­geole.á mɔ̀ = mɛ̍ a̍ mɔ̍ kɛ́ má á tɛ̍ wéle̍érup­tion, exanthème.à dànìsoigner, panser une plaie.à zã̀ wi̍donner, administrer un lavement à quelqu’un.o̍wúkónɔ̀ wǎ a̍ kɔ̃́ wà tɛ̍ ngba̍ wàles femmes se bousculent.à gɛ̃̀ = gù gɛ̃̀mettre des nasses.à gbándà = dà gbándàjeter un filet.à tɔ̀à ngɔ̍entamer la construction d’une maison.à lì nùverser l’eau par terre.li̍ a̍ nùl’eau s’est déversée.à á tɛ̃̍ à na̍, wá gbàkà sɛ̍ ɛ̍il s’attend à ce qu’on vienne l’aider.à tɛ̀ wi̍ dò ngbà wi̍compter sur qqn.à sìlà wi̍ ngɔ́ mɔ̀se préoccuper de qqch.à sìlà wi̍ ngɔ́ ngbà wi̍penser du mal de qqn.à á si̍la̍ à kpó dɛ́ ngɔ́ mi̍ íkóil ne compte que sur moi seul.à á si̍la̍ à ngɔ́ mi̍ wéna̍il a de mauvais sentiments envers moi.à lí wi̍ nù2chercher qqch en fouillant partout;3obser­ver qqn attentivement pour le connaître.’búkí ’dà mi̍ yɔ̍a̍, kɔ́ lɛ̀ á mbè lí lɛ̍ nù we̍ fà mâmon livre est perdu, cherchons-le un peu!wúké mɔ̍ zɔ́ à ni̍, mɔ̍ á lí mɔ̍ nù gɛ̀ɔ̀, nɛ̀ mɔ́ ĩ̌ nɛ̍ tí àcette femme-là, si tu l’ob­serves attentive­ment, tu connaîtras son carac­tère.à lí kpi̍li̍kpi̍li̍wà á lí kpi̍li̍ dò ìnà kpí dò kpíles flèches sont enduites de différents poisons.kpáná à lí kpi̍li̍pot de poison dont on enduit les flèches.à gɛ́lá gàzárite de l’imposition du deuil aux candidats à l’initiation.à kpólòkpólò
ápart.adv.renforce le qualificatif suivant.mɔ̀ zélé nú nyá mɔ̍ á dêsois obéissant à ton frère/ta sœur.lí wálá á du̍ (ou: lí wálá ɔ́ du̍)le chemin est long, c’est loin.lí li̍ á ’dã̍l’eau est sale.
à1pr.pers.il, elle, lui, le, la.ǎ nɛ̍a̍il est allé.nyá mi̍ ǎ li̍a̍ to̍ sòdámon frère s’est enrôlé dans l’armée.2pr.pos.son, sa.wílí àson mari.wúkó ’da̍ à (ou: kɛ́nɛ̍ à)son épouse.bé ’da̍ à nɛ̍a̍ dò âson enfant est allé avec lui.sɛ́lɛ́ ’ba̍na̍ kɔ̃́ à íla lance est encore chez lui.ǎ ba̍ mâ dò mɔ́ àil s’en est approprié.
ã̍qual.1vieux, ancien, âgé.ã́ wi̍₁2personne âgée3personne ex­péri­mentéeã́ wi̍₂sens négatif: per­sonne maline qui uti­li­se ses connaissances pour tromper ses proches.ã́ gbɛ́lɛ́ wi̍personne connue depuis long­temps.ã́ gbɛ́lɛ́ wí zũ̍personne connue depuis long­temps comme voleur.ã́ gbɛ́lɛ́ ndàsàun très vieux chapeau.ã́ lí mɔ̍ = lí ku̍la̍ ’dà mɔ̍ton nom de nais­sance.ã́ le̍vieux village.tɔ̍a̍ dɛ̍a̍ ã́ nɛ̍ dó’dòla case est devenue vieille, délabrée.῁ᴗ῁ ã́ ndàlá gɔ̃̀ bína̍ =4il n’y a pas de vieille peau de léopard = ce qu’on a appris dans sa jeu­nesse, on le saura encore quand on vieillit.5une personne ne perd pas facile­ment ses vieilles habitudes (utilisé sur­tout dans le sens négatif, p.ex. un voleur, parce que le léopard est un animal mé­chant).
cop.être.lɛ̍ a̍ ngbàkànous sommes ngbaka.lí mɔ̍ a̍ gè nde̍?quel est ton nom?mɛ̍ a̍ gè nde̍?qu’est cela? qu’est-ce que c’est?wí a̍ mi̍c’est moi.má á gã̂c’est grand.má á ni̍ (ou: má hã́ ni̍)c’est ainsi, c’est cela.mi̍ á mi̍ tɛ́ ni̍je viens.mɔ̍ á mɔ́ li̍a̍ tɔ̀à íc’est toi qui es entré dans la maison.à á dó nde̍ (E: à í dó nde̍ ou: à dó nde̍)?où est-il ?
àáinterj.eh, dis (suivi de l’interlocuteur).àá GàlèDieu!àá mɔ̍dis!àá ba᷅père! (à l’ouest aussi pour prêtre).àá bàá mi̍mon père!àá na̍maman!àá nyáe̍frère! sœur!àá yǎe̍petit-fils/petite-fille! grand-père/-grand-mère!àá mbɛ̌eh! camarade!
àbánggán.singe vertCercopithecus aethiopsA
àbùn.grand arbrea̍bu̍i̍ gɛ̀ nyɔ́ngɔ́ wéna̍ dò o̍bùnzì ngbìa̍cet arbre “abu” nourrit les chenilles “bunzi ngbia”.Amphimas pterocarpoidesB
afav.être meurtri, éraflé, écorché; meur­trir, égratigner, brouter, blesser légèrement.zu̍ kɔ̃́ mi̍ a̍fa̍ (E: zu̍ kɔ̃́ mi̍ kpɔ̃̍lɔ̃̍)mon doigt est égratigné.àfà sánggòmanger de la viande sans la pâte de maïs ou de manioc.bé áfá sánggóé íkó = bé nyɔ́ngɔ́ sánggóé dò wílá nú àl’enfant mange la viande sans la boule de maïs ou de manioc.àfà wɔ̀kɔ̀sɔ̀brouter.o̍ngɔ́mbɔ́nɔ̀ wà áfá wɔ̀kɔ̀sɔ̀ hàlú hàlúles va­ches sont en train de brouter.cfɔfɔ
àfàtɛ̍gòle̍1ɔ̀fɔ̀tɛ̍gòle̍; E: kpɔ̃̀lɔ̃̀tɛ̍gòle̍n.nom d’un mois (sept-oct).
áfèn.morceau d’écorce.áfé tèmorceau d’écorce qui s’est dé­taché ou a été enlevé.òlò áfè (ou: ɛ̃̀lɛ̃̀ áfè)détacher un mor­ceau d’écorce (qui s’est déjà détaché).wà óló áfè we̍ yɛ̀lɛ̀ dò kà’dànggà, we̍ hòlò dò wɔ̀kɔsɔ̀, we̍ ù dò wè, we̍ kpè dò nú tɔ̀à, we̍ tèlè dò yàngga̍, ní dò níon détache un mor­ceau d’écorce pour étaler le manioc, pour ramasser les ordures, pour prendre des braises, pour en faire une cloison de maison ou de gre­nier.wà hóló wɔ̀kɔ̀sɔ̀ dò áfèon ramasse les ordures au moyen d’un morceau d’écor­ce.áfé ta̍mba̍la̍ má dĩ̍lĩ̍ nɛ̍a̍ ngɔ́ áfé gbàdɔ̀l’écor­ce de l’arbre “tambala” est plus lourde que l’écor­ce de l’arbre “gbàdɔ̀”.áfé àbù nyɛ́ wéna̍l’écorce sèche de l’arbre “àbù” brûle bien.kɔ́á áfé tè, kɔ́á tɛ̍ tè, E: kɔ́áfé tèécorce (qui se trouve encore sur l’arbre).kɔ́á tɛ̍ ta̍mba̍la̍ má ɔ́ hàràkàkàà, má lɔ̀ gɔ̍l’é­corce de l’arbre “ta̍mba̍la̍” est rugueuse.ɛ̃̀lɛ̃̀ áfé tè (ou: kɔ́á áfé tè, E: kɔ́áfé tè)déta­cher un morceau d’écorce (pour en faire un médicament).mi̍ nɛ́ we̍ ɛ̃̀lɛ̃̀ kɔ́áfé ngu̍la̍, tàkɔ́ mì á dò zã̀ mi̍ we̍ zɛ́lɛ́ gúlìje vais détacher un peu d’écorce de l’arbre “ngu̍la̍”, pour en faire un lavement pour la maladie “gúlì”.
àgànggàn.B.
ã́gbǎtɛ̃̍àgbǎtɛ̃̍à1n.1qqn qui ne grandit pasgbángáàmbúí2céliba­taire endurci.
agbezen.antilope en plaine herbeuseA
àgénggébé gìlàn.petits abcès, vési­cules puru­lentes.
akav.demander, interroger, questionner, se ren­seigner, s’informer.àkà wèdemander qqch chose (pour savoir ou pour obtenir une information).àkà wi̍interroger qqn.àkà wéle̍ dò wè (ou: àkà wè dǒ wi̍)questionner qqn.àkà nú wi̍nu̍à áká wè mɔ̍il demande de tes nou­velles; il s’enquiert de toi.tɛ̍ lé ’da̍ wà, wà áká we̍ gu̍a̍ ákàdans leur village, il y a pénurie de bois de chauffage.áká we̍ — gɔ̍beaucoup, en abondance.áká we̍ kɔ̀yɔ̍ ’dɔ̍ li̍ gɛ̀ gɔ̍le poisson abonde dans cette rivière.àkà wúkô = fà wúkôdemander la main à une fille.
àká’bán.arbuste, sert de plante inter­calaire entre les caféiersB
a̍ka̍zína̍n.esp. de plante herbacée, près de l’eauB
ala1v.tomber doucement; défaillir.kólò a̍la̍il tombe des gouttes de pluie.nwá te̍ a̍la̍ nùles feuilles tombent.wɛ̍ a̍la̍ mi̍ dó’dòla faim me fait défaillir.ǎ a̍la̍ zã̍ à dó’dò = à wèlé nɛ̍ à hã́ á dɛ̍a̍ mâelle a avorté (volontairement).zã̍ à a̍la̍ = zã̍ à si̍ nùelle a fait une fausse couche.àlà lí fó bi̍li̍ = à lí fó bi̍li̍placer la boucle sur le piège.wà ndɔ́ bílí bàgɛ̍lɛ̍, nɛ̀ wà álá lí nɛ̍ dɛ́ ngɔ̍quand on tend le piège “bàgɛ̍lɛ̍”, on pose un nœud coulant.àlà nú wi̍ (O: ànggàlà nú wi̍)supplier, im­plorer, prier qqn.ǎ a̍lá nú à hã́ mɔ̍, mɔ̀ tɛ́ bɛ̃̀ gɔ̍il t’a prié, ne refuse pas.àlà lí wi̍ (O: ànggàlà lí wi̍) = dɛ̀ mɔ̀ dɛ́ ’da̍ ngbà mɔ̍ na̍, à tɛ́ kpà nɔ̃́lɔ̃́zã̀ dɛ́ ’dà mɔ̍ gɔ̍; wà tɔ̃́ mâ wéna̍ we̍ dùzu̍ wílí kɛ̀fɛ̀ dò o̍kɛ̍fɛ̍ à ta̍bì wí wílì dò kɛ́nɛ̍ à, ní dò nísuppor­ter, endurer qqn, en parlant surtout du beau-fils et ses beaux-parents, ou du mari et son épouse, etc.ǎ àlà lí à hã́ mɔ̍ wéna̍il t’a supporté long­temps sans se défendre.mí a̍la̍ lí mi̍ hã́ o̍kɛ̀fɛ̀ mi̍ gbáá, má wǎ kɔ̃̍a̍ na̍ mì sí dò wúké ’dà mi̍ = mí dɛ̍a̍ mɔ̀ vɛ̃̂ kɛ́ wǎ kɔ̃̍a̍ na̍, mì dɛ́ mâ ni̍j’ai longtemps supporté mes beaux-parents, enfin ils m’ont permis de rentrer avec mon épouse.
ala2var.indét. deanggalacfanggala
ála̍la̍E: wàna̍n.ouï-dire, par ouï-dire.mɛ̍ a̍ ála̍la̍ ’díkó = mɛ̍ a̍ wàna̍ íkóce n’est qu’un ouï-dire.mí zi̍la̍ dò ála̍la̍ = mí zi̍la̍ dò wàna̍j’ai appris par ouï-dire.
àlàtɔ̀kɔ̀n.esp. de liane à sève rougeB